Orientation ou désorientation ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Orientation ou désorientation ?

Message  Tsahal le Lun 2 Mar - 18:26

C'est la rentrée ! De nouveaux cartables pour les plus jeunes, de nouvelles fringues pour les collégiennes et lycéennes en mal d’identité et des élèves qui ont plus ou moins choisi leurs filières.
A ce sujet, flash-back : mardi 13 février 2007 à Clichy-sous-Bois. Ma petite sœur, âgée de 14 ans, me demande si je peux assister à une réunion d’orientation à son collège : Robert-Doisneau, le tout dernier collège de Clichy-sous-Bois qui a ouvert ses portes il y a quatre ans alors qu’on l’attendait déjà quand je suis rentrée moi-même en 6e. Mes parents étant occupés ce soir-là, je me suis volontiers portée candidate pour retourner sur les bancs de l’école quelques heures.

Sur le chemin du collège, ma sœur me briefe sur le but de la réunion : renseigner les parents sur les différentes filières qui existent après la troisième.
Arrivée dans la salle polyvalente, je suis étonnée par le nombre de parents qui se sont déplacés. La plupart des élèves sont accompagnés d’un parent. Une excellente surprise dans un contexte où l’on accuse ces derniers de «démission».

La réunion se passe sur fond de bavardages : habituel mais pas méchant.
Les intervenants se succèdent et, à ma grande surprise (beaucoup moins bonne), l’ensemble de ceux-ci viennent de lycées professionnels et sont là pour parler des filières professionnelles et technologiques. Tout un éloge est fait de ces filières pendant plus d’une heure. Aucun des intervenants n’est là pour parler des voies générales. Je me suis alors dit que les organisateurs allaient sûrement consacrer la fin de la réunion aux filières généralistes que tout le monde connaît grossièrement mais qu’il faut tout de même développer pour des enfants sortant du collège.

Les intervenants défilent louant les mérites des métiers tels que plombier, menuisier, ou encore les travaux du bâtiment. L’argument qui suit un tel étalage est toujours le même : «Vous serez sûr de trouver un travail.»
Après un peu plus d’une heure, je suis stupéfaite, la réunion se clôt sans même un mot ou tout simplement une énumération des voies générales qui existent.

Tsahal

Messages : 108
Date d'inscription : 23/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum