Le Pen - fille et père

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Pen - fille et père

Message  isaac le Mer 27 Fév - 16:53



On avait pris l'habitude que le racisme, la xénophobie, le mépris de la démocratie, l'antisémitisme, l'exaltation de l'Ordre et de la Famille soient incarnés par Jean-Marie Le Pen, cet Alien, monstre inassouvi qui va chercher dans les égouts de nos égos les mots pour dire « tout haut » les slogans les plus obscènes, les discours les plus abjects. Avec lui, le spectacle est au rendez-vous ; comme le Georges Marchais des années 70, c'est le trublion qui va « en sortir une », le produit télé qui marche. Sauf que dans un ouvrage fouillé, précis et rigoureux, Christiane Chombeau, journaliste au Monde et spécialiste de l'extrême-droite, nous montre qu'il en a peut-être sorti une de trop...
C'était en 2005, où il lâche dans le magazine négationniste Rivarol que « l'occupation allemande ne fut pas particulièrement inhumaine ». A chaque fois, un mot de trop, un mot oublié, un acte manqué-réussi mais cette fois, cette déclaration est venue contrecarrer les efforts de sa fille pour dédiaboliser le parti.
Son père a sans doute aidé, il est vrai, dans d'autres occasions, l'ancienne gudiste afin qu'elle prenne son envol : modifications des statuts du parti à sa juste mesure, choix du Chef de briguer un autre mandat – ce qui donne du temps à Marine d'acquérir une légitimité militante.
Même si c'est moins par conviction et plus par résignation que Jean-Marie Le Pen accompagne la conquête de sa fille – qui bénéficie de l'atout d'un nom « labellisé »-, reste qu'elle ne pourra incarner, selon Christiane Chombeau, aucun changement propre à transformer le FN en parti de gouvernement, sans se livrer à un droit d'inventaire sur la présidence de son père.
On passerait ainsi du ressentiment au grand jour et de la haine à visage découvert à l'imposture d'une jolie femme – lepéniste new look- férue, pour un temps, d'un style élégant.
David Reinharc

http://www.israelmagazine.co.il/website/index.php?rubrique=leseditosfull&rub=11
avatar
isaac

Messages : 104
Date d'inscription : 20/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Marine Le Pen

Message  zarmagh le Ven 16 Juil - 0:11

Si j’étais Présidente, je fermerais les frontières. Je ferais un moratoire sur l’immigration. Puisque nous avons 5 millions de chômeurs, il n’y a aucune raison d’importer des chômeurs supplémentaires. Je mettrais en place une politique dissuasive d’immigration, c’est-à-dire que je lancerais un signal très clair aux étrangers. Nous n’avons plus les moyens de prendre en charge pour eux l’éducation, les soins, les allocations familiales…Je changerais le code de la nationalité pour supprimer le droit du sol. La nationalité française s’hérite ou se mérite. J’appliquerais aussi les lois en matière de déchéance de la nationalité. Ceux à qui nous avons eu la générosité d’accorder la nationalité française doivent pouvoir la perdre s’ils ne respectent aucune des règles de notre pays. (Marine Le Pen)
C'est quand même pas trop mal comme programme électoral...
I love you
avatar
zarmagh

Messages : 12
Date d'inscription : 14/07/2010
Localisation : Québeckistan

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pvr-zone.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum